Les 7 choses que j’ai apprises depuis que je suis créatrice


Ce mercredi, c’est avec un grand plaisir que je vous partage… 


Les 7 choses que j’ai apprises depuis que je suis créatrice de bijoux :


~ Entoure-toi de personnes bienveillantes et inspirantes

J’ai la chance d’avoir un entourage exceptionnel, très motivant et inspirant.  C’est une fantastique équipe d’ami.e.s toujours prêt.e.s à me suivre dans mes projets les plus fous, à me rassurer quand je suis dans le doute, et à m’inspirer pour de nouvelles aventures. J’ai aussi appris à m’éloigner des personnes négatives. Je ne garde auprès de moi que des personnes sur la même longueur d’ondes, gentilles et motivantes, pour un quotidien plus joli et épanouissant ! 💕


~ Fais ce que tu aimes

J’ai parfois voulu faire des bijoux (ou collections) “à la mode”, un peu éloignés de mes inspirations et de mon style habituels, pour faire plaisir ou rentrer dans un moule. Résultat : je me suis souvent cassé les dents ! Les clients n’étaient pas au rendez-vous, je n’ai pas spécialement aimé les réaliser… Bref, une perte de temps, d’énergie et de matière pour rien. Enfin, pas vraiment pour “rien” : pour apprendre que je devais faire ce que j’aimais. Parce que c’est pour ça que vous êtes là, que vous aimez mes créations : vous êtes sensibles à ce que je transmets à travers mes bijoux, aux moments de kiff intense pendant la création. C’est fantastique ! Car je sais maintenant que plus je vais mettre d’énergie et d’amour dans un bijou ou un dessin, plus vous allez aimer ! 🎇


~ Pas besoin de diplôme pour être légitime 

Ca, c’est notre ami le syndrome de l’imposteur qui s’invite. Il a longtemps eu ses entrées dans ma tête, en place VIP : “tu n’as pas de diplôme dans ce domaine, tu n’as pas fait d’école, tu n’as pas pris de cours, tu n’as donc pas le droit de vendre / publier / exposer” (rayez la mention inutile). Sauf que c’est tout simplement faux ! Mon expérience, je me la suis créée au fur et à mesure des années, je fabrique autant avec mes mains qu’avec mon coeur, et ça c’est d’une légitimité hors de toute atteinte. Et si j’avais encore besoin d’une validation supplémentaire, il me suffirait simplement de voir vos retours au fils des ans, le nombre de mes clients s’agrandir, les belles commandes personnalisées qu’on me demande… 😊

Mon amie Aline du blog The B Boost traite le sujet du syndrome de l’imposteur, et comment le combattre, sur son blog ! Si vous y êtes sujets, je vous conseille d’aller lire son article (et tous les autres d’ailleurs !).


~ Suis ton instinct

J’ai parfois pris des commandes de clients que je ne “sentais pas”, et à chaque fois je l’ai regretté ! Retard de paiement, exigences inappropriées, remarques déplacées, commandes inintéressantes… Je travaille maintenant uniquement sur des projets qui me plaisent. Mes clients sont ravis, moi aussi ! 😄 Ceux que je refuse sont rares ceci dit, j’ai l’impression que ma patte s’étant affirmée, les gens qui me contactent savent à qui ils ont affaire, et tout le monde en est heureux. 



~ Donne-toi des objectifs (fous !)

L’ambition est très importante quand on est travailleur indépendant et qu’on veut sans cesse évoluer. Se donner des objectifs, Aline en parle encore dans son blog, et ça m’aide beaucoup. D’autant plus s’ils me font rêver… mais qu’ils peuvent être accessibles à force de travail acharné. Du genre “Je n’ai jamais édité de calendrier illustré, visons directement les 50 pré-commandes minimum, 75 idéalement” : j’ai travaillé six semaines dessus, pour un résultat qui a largement dépassé mes espérances puisque j’ai pu compter 80 pré-commandes et au final une centaine de calendriers vendus ! Alors, soyons fous, donnons-nous encore des objectifs fous, et surtout les moyens d’y parvenir ! 💪


~ Prends soin de toi

Ce point-ci, j’ai mis du temps à l’apprendre, et aux dépens de mon corps. Je suis un bourreau de travail, et en tant qu’indépendant on a parfois tendance à trop tirer sur la corde. Pas d’horaires de bureau signifie souvent du travail du matin au soir, tous les jours de la semaine, surtout en période de rush (coucou octobre-novembre-décembre). Mon corps tenait, mais une fois le rush passé, il me faisait sentir que j’avais trop forcé. Il m’a fallu une opération de la main et un eczéma violent qui m’a brûlé les deux paumes pour qu’enfin je comprenne qu’il fallait que je prenne soin de moi. Rien que d’un point de vue pratique, si on n’écoute pas son corps, il part en pièces et ensuite on n’est plus bon à rien, alors mieux vaut prévenir que guérir. D’autant plus que c’est tellement agréable de se reposer, de prendre du temps pour soi, de se chouchouter un peu ! 


~ Aie confiance en toi 

Mes proches m’ont souvent dit : tout ce que tu touches se transforme en or. Après réflexion, allant plus loin que “ils sont gentils c’est tout”, je crois qu’il s’agit d’une forme de magie, d’alchimie, que j’arrive à créer quand je tombe dans mon flow. Ce flow, je l’ai appris au fil des ans, en me trouvant moi-même, en réalisant ce que j’aimais, en me donnant des challenges (ça regroupe un peu tous les points précédents). En tombant dedans lors de la création, je sens au fond de moi que je fais quelque chose qui sera beau, je me fais confiance, j’y mets tout mon amour, mon inspiration, mon âme… et la magie opère. ✨



Using Format